Quelques conseils pour acheter son van d’occasion

Vous souhaitez investir dans un utilitaire mais votre budget ne vous permet pas d’acheter un véhicule neuf ? Pas de panique, acheter son van d’occasion est une solution parfaite pour économiser un peu d’argent sans faire l’impasse sur la qualité du véhicule. En effet, acheter d’occasion ne veut pas dire se retrouver avec un vieux fourgon à 3 roues en fin de vie, et heureusement ! Mais pour trouver la perle rare, il est nécessaire de savoir comment bien chercher, mais surtout quoi regarder au moment de la visite !

Choisir un fourgon d’occasion

Avant de vous ruer sur le premier fourgon venu, il est important de bien déterminer de quel type de véhicule vous avez besoin. Voici quelques facteurs à prendre en compte lors du choix de votre van :

• Taille / espace de stockage
• Charge utile
• Taille du moteur / puissance
• Caractéristiques supplémentaires (par exemple, systèmes d’alarme)
• Frais d’exploitation (y compris assurance, taxes, carburant, etc.)
• Apparence/Carrosserie

Tous ces critères vont vous permettre d’établir une sorte de portrait robot de votre van idéal. Cela vous facilitera grandement les recherches, et vous aiguillera lors des visites. Bien évidemment, vous pouvez également fonctionner au coup de coeur, mais avoir une petite liste de critères dans le coin de la tête permet de ne pas trop s’égarer !

Liste de contrôle lors de la visite 

N’achetez jamais sans toucher la marchandise, c’est-à-dire sans essai de conduite. En effet, il est très important d’essayer le véhicule avant de l’acheter, histoire de pouvoir vérifier les points de contrôle qui ne peuvent fonctionner qu’en roulant. Avant de mettre le moteur en marche, tâchez de vérifier les points suivants:

• Carrosserie : inspectez bien la carrosserie en recherchant la rouille (aussi bien dessus que dessous le véhicule), les rayures ou les fissures. Un véhicule d’occasion est rarement parfait niveau carrosserie, mais il est important qu’il n’est pas de nombreux points de rouille ou d’enfoncement.
• Pneus : la bande de roulement doit avoir au moins 1,6 mm pour être conforme à la loi de la route et ils doivent tous être gonflés à une taille égale.
• Moteur : vérifiez l’état et regardez le niveau d’huile avoir une idée de la façon dont le fourgon a été entretenu par les propriétaires précédents, si le moteur est chaud avant que la clé ne soit dans le contact, il se peut qu’il y ait un problème sérieux au niveau du moteur.
• Intérieur : comme pour l’extérieur, vérifiez s’il y a une usure générale qui pourrait indiquer un problème plus important.
• Kilométrage : si le kilométrage est correct et parait étonnamment faible pour l’état ou de l’ âge de la camionnette, le compteur kilométrique est peut-être falsifié.
• Lumières : bien que toutes les ampoules endommagées puissent facilement être remplacées, des scintillements ou des lumières clignotantes peuvent être le signe d’une défaillance électrique.

Lorsque vous avez terminé, demandez au propriétaire du fourgon de pouvoir faire un tour avec le véhicule et vérifiez les points suivants :

• Moteur : demandez à tester le moteur lorsque le moteur est froid afin de vérifier s’il rencontre des problèmes lors du premier démarrage.
• Tableau de bord : est-ce que les feux de détresse clignotent ? Des voyants sont-ils allumés ?
• Commandes : les indicateurs et les essuie-glaces fonctionnent-ils correctement ? Testez également tous les feux.
• Direction : la direction doit bien réagir et ne pas glisser sur le côté.
• Freins : écoutez les bruits ou sens inhabituels et effectuez un arrêt d’urgence pour tester leur état.
 Climatisation : vérifiez que le chauffage et la climatisation fonctionnent et ne libèrent pas d’odeurs étranges.

Faites attention à tout autre bruit ou sentiment inhabituel – par exemple, les passages de vitesse passent-ils en douceur ? Faites confiance à votre instinct bien que chaque véhicule soit différent, vous serez généralement en mesure de ressentir et de dire quand quelque chose ne va pas.

Particulier ou professionnel

Pour acheter votre véhicule d’occasion, vous pouvez vous adresser à un revendeur et acheter par son intermédiaire.

En achetant chez un concessionnaire, le prix d’achat sera forcément plus élevé. Par contre, l‘avantage de l’achat en concession est de pouvoir retourner le véhicule dans les 14 jours et récupérer votre argent.

Enfin, vous pouvez acheter votre véhicule d’occasion à un particulier afin de payer moins cher, mais certaines parties de la loi sur les droits des consommateurs ne s’appliqueront pas. 

Connaitre l’historique du fourgon

Une fois que vous avez trouvé le van qui vous intéresse, n’hésitez pas à poser des questions sur son histoire, l’usage du véhicule par son propriétaire, son âge, les  kilomètres parcourus, tous problèmes antérieurs qu’il a pu avoir, etc.

Cela vous aidera à comprendre le type d’usure et de problèmes rencontrés par le fourgon et à anticiper les prochaines réparations si il y en a. Pour plus d’infos (et de prudence), consultez le site Histovec qui vous permettra de connaitre toute l’histoire du véhicule qui vous intéresse.

Demander à voir les papiers du fourgon

Une fois que vous avez terminé vos vérifications et que vous êtes certain que le fourgon que vous souhaitez acheter est en bon état de fonctionnement, la dernière étape consiste à vérifier que le propriétaire est bien en possession de tous les documents nécessaires :

• Consultez l’historique d’entretien du fourgon et toutes les garanties et reçus de réparation.
• Assurez-vous que la camionnette ait un certificat de contrôle technique valide.
• Si vous le conduisez après l’achat, assurez-vous d’abord avoir l’assurance appropriée.

Prenez votre temps avant d’acheter une camionnette d’occasion

Ne laissez jamais le vendeur vous forcer à acheter son ancien fourgon. C’est une technique de vente courante de dire à l’acheteur que le véhicule a suscité beaucoup d’intérêt et qu’il est certain que quelqu’un d’autre s’en empare si vous n’achetez pas tout de suite, mais c’est rarement le cas. Prenez votre temps et assurez-vous que le fourgon est en bon état – la pire chose à faire est de se précipiter sur l’achat et de se retrouver avec un fourgon qui ne convient pas ou qui n’est finalement pas bien entretenu.

Pour aller plus loin dans les conseils sur l’achat de fourgon ainsi que sur les démarches administratives, vous pouvez télécharger notre manuel du fourgon aménagé de 430 pages.